Quand la famille s’agrandit : les questions logement à se poser

3 Fév,2022 | Immobilier

Quand la famille s’agrandit : les questions logement à se poser

Les questions sur l’immobilier sont nombreuses lorsque la famille s’agrandit. Les parents doivent faire face à un ensemble de décisions : déménager pour un nouveau bien plus grand ou bien rénover et/ou adapter le logement actuel. Informez-vous sur ces deux options et les conseils pour les réaliser en lisant notre article complet !

famille heureuse avec enfants

 

Adapter son logement actuel pour accueillir son premier enfant dans la famille

Il est tout à fait possible de modifier son logement pour l’adapter à sa nouvelle vie de (jeunes) parents. Première solution, envisager une extension pour agrandir l’espace. Deuxième solution, les petits travaux d’embellissement, moins coûteux (comme revoir la décoration, le mobilier, le rangement…). On en parle en détail juste après.

 

Repenser son intérieur en ajoutant une extension

Les différents types d’extension
Réaliser une extension de votre logement actuel est une solution efficace pour gagner des mètres carrés habitables tout en s’épargnant un déménagement. D’un point de vue immobilier, cela apporte aussi une valeur ajoutée patrimoniale : surface décuplée et une touche de design en plus. Il existe différents types d’extensions :

  1. Extension horizontale (la plus populaire)
    Elle est généralement réalisée de plain-pied dans le prolongement de la maison.
  2. Extension verticale (idéale pour les plus petites surfaces)
    Elle permet de gagner un étage en surélevant la partie toiture de façon partielle ou totale.
  3. Extension non attenante (pour un espace à l’écart)
    Ce type d’extension sert à créer un studio, un atelier ou un bureau indépendant.

En plus d’imaginer la forme de l’extension, vous avez aussi la possibilité de jouer avec les matériaux pour pimper votre bien actuel.

 

Les démarches en amont

La toute 1ère étape consiste à se renseigner en mairie (en prenant rdv) au sujet du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et du Plan d’Occupation des Sols (POS) afin de connaître les réglementations en vigueur. Vous saurez si votre projet d’agrandissement est réalisable ou non. De plus, vous aurez une idée très précise de ce que vous devrez prendre en compte pour les travaux : limites de propriété, surface plancher, nature du terrain, etc.

Ensuite, vous devez faire une demande de permis de construire (pour un projet supérieur à 40 m2 ou 20 m2 si absence de PLU ou de POS) ou une déclaration préalable de travaux (si le projet est inférieur à 40m2). C’est une étape obligatoire

Vous pouvez ensuite demander un devis à l’architecte de votre choix et lancer les travaux. Selon le projet que vous souhaitez réaliser, le conseil d’un expert pourra être nécessaire pour vous guider dans vos choix.

Le respect des normes thermiques (RT2020) doit être aussi envisagé. En fonction de la surface créée, c’est une partie ou l’ensemble de l’extension qui devra être conforme aux exigences de la RT2020.

 

Changer quelques détails pour un espace plus cocooning

  1. Optimiser l’espace disponible
    Que vous soyez en appartement ou en maison, le moindre petit recoin peut être utilisé pour gagner de la place et optimiser l’agencement. Un placard par ici, une étagère par là, les idées ne manquent pas. Nous vous conseillons par exemple d’utiliser toute la surface verticale des mûrs de rangement (jusqu’au plafond). Cela vous permettra de stocker des objets dont vous ne vous servez pas en permanence : vêtements d’hiver / été, valises, couette en hiver… N’hésitez pas à aménager les coins perdus pour y installer des petits meubles d’angle qui feront des rangements supplémentaires.
     
  2. Miser sur des petits travaux
    Au programme :
    L’éclairage : L’installation d’une lampe ou d’un luminaire supplémentaire favorise la sécurité et le confort.
    Le rangement : Des rangements sous les meubles ou encore des étagères murales sont à privilégier pour gagner de l’espace.
    Le mobilier : Un bébé dans la maison, c’est l’occasion de changer les meubles ou d’en acheter d’autres.
    La déco : Un tour dans les magasins spécialisés est conseillé pour choisir des accessoires décoratifs adaptés à la nouvelle vie des parents.
     
  3. Opter pour des meubles intelligents
    Aujourd’hui, les meubles sont étirables et transformables. Profitez-en ! Lit, tête de lit, table du salon, canapé, tous ou presque peuvent se transformer en espace de rangement discret et design.
  4. Faire place nette

Bien souvent, nos logements sont remplis de choses inutiles et « d’au-cas-où ». L’arrivée d’un bébé est une occasion en or pour vider, faire du tri et jeter le superflu. Faites ce travail de rangement pour y voir plus clair, visualiser l’espace réellement disponible et vous sentir plus léger. Cette étape de tri ne vous coûtera rien, mais pourra vous faire gagner un espace conséquent.

 

Déménager pour plus grand et accueillir toute la famille

Avec la naissance, les jeunes parents peuvent aussi envisager de déménager pour un nouveau bien plus grand. Mais pas seulement… Un nouveau logement permet souvent de changer d’air et de trouver (ou faire construire) un bien qui vous ressemble

L’accueil d’un enfant associé à un projet immobilier est signe de renouveau et d’aventure. Un enfant, c’est aussi l’occasion de changer de quartier, de vous rapprocher de la famille ou de votre lieu de travail, sans oublier des écoles. Il peut aussi être le prétexte à se tourner vers une autre ville, une autre région, voire un pays étranger.

 

Acheter ou louer ?

Une fois que votre décision de déménager est prise, l’étape suivante consiste à choisir le mode d’occupation du bien : achat ou location ? Les 2 solutions possèdent des avantages et des inconvénients.  

La location permet d’être plus flexible dans son choix de bien et de pouvoir s’adapter à des situations imprévues. Déposer un préavis peut se faire entre 1 et 3 mois avant son départ là où un projet de revente peut être beaucoup plus long. La location permet aussi de “tester” une localité ou un type de logement sans contraintes.

En revanche, l’achat, c’est la sécurité et l’investissement. Vous pourrez vous sentir plus « chez vous » et avec l’arrivée de bébé, vous aurez peut-être envie de vous constituer un patrimoine et de trouver une pépite où vous sentir bien.

 

Réaliser son 1er achat

La première étape du projet d’achat consiste à faire un état des lieux de votre situation financière. Un bien immobilier est un investissement, donc il faut évaluer les ressources du foyer et définir l’enveloppe budgétaire disponible. 

Effectuer un état des lieux de la situation du foyer permettra de déterminer la capacité d’emprunt du couple, c’est-à-dire le montant du crédit que le ménage pourra obtenir. Si vous voulez connaître toutes les étapes pour se constituer un apport personnel et réussir un 1er achat immobilier, consultez-vite notre article dédié.

 

Revendre son bien pour en acheter un nouveau

Si vous êtes déjà passé par la case « propriétaire », l’avantage, c’est que vous êtes déjà familiarisé avec toutes les démarches de ce projet. Vous aurez aussi un œil plus aiguisé pour choisir votre futur cocon familial. Vos exigences seront probablement revues à la hausse, ce qui veut dire que vous prendrez plus de temps pour choisir un bien immobilier. Ce laps de temps doit être pris en compte, d’autant plus que l’aboutissement d’un achat de bien prend quelques mois en moyenne. Nous vous conseillons donc d’attaquer au plus tôt vos recherches pour ne pas être pris de cours ni accueillir bébé en plein déménagement.

À noter que la revente de votre bien actuel, permettant d’en acheter un plus grand, peut également prendre du temps. Retrouvez tous nos conseils pour rénover son bien avant de vendre ou le transformer intelligemment grâce à la technique du home staging.

 

En conclusion, quand la famille s’agrandit, c’est un tout nouveau projet de vie ! Pour le mener à bien, et sereinement, il faut s’y préparer. Ce projet sera synonyme d’un changement de mode de vie à part entière, pas simplement immobilier ! Chez Weloge, on n’est pas expert en parentalité, mais côté logement, on s’y connaît. On espère que nos conseils vous aideront à choisir la meilleure option pour votre petite famille.


Vous souhaitez davantage de conseils sur l’achat de votre bien ? Inscrivez-vous à la newsletter Weloge pour en savoir plus et rester informé des astuces déco, des conseils pour mieux vivre et des infos autour de l’immobilier.

Articles à la une

Vous aimerez aussi certainement l’un de nos derniers articles. 

Investir : Quels sont les différents types d’investissements ?

Investissement locatif dans le neuf : Pinel, LMNP, que choisir ?

Profiter pleinement de la lumière naturelle de son intérieur

Pin It on Pinterest